L’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine en administration continue